Notre conseil scientifique

Notre conseil scientifique

FAIR a constitué en juin 2020 son premier conseil scientifique.
Son ambition ? Démocratiser, vulgariser et faire avancer les sujets liés à la finance solidaire.

Un conseil scientifique, pour quoi faire ?

Lancé en juin 2020, le conseil scientifique se réunit 4 fois par an. Il apporte notamment une vision stratégique et des avis précieux sur des sujets complexes de la finance à impact social, et travaille au rapprochement de FAIR avec les milieux scientifiques et de la recherche.

Il s’est fixé 4 axes de recherche :

  • L’évaluation et la mesure de l’impact social des produits : la définition d’indicateurs, de référentiels ;
  • Les enjeux de gouvernance dans les entreprises à impact ;
  • La formation des acteurs de la communauté financière pour accroître et démultiplier la diffusion de l’impact investing et des produits d’épargne solidaires à l’attention des particuliers ;
  • Les dynamiques territoriales et l’articulation local / global.

« Nous souhaitions rassembler au sein de ce Conseil Scientifique, que j’ai l’honneur et la chance de présider, des experts académiques et des praticiens de très haut niveau parmi les disciplines nécessaires pour comprendre la finance à impact et/ou solidaire. Cette finance, aujourd’hui encore minoritaire, s’intéresse à des entreprises soucieuses de minimiser les impacts négatifs de leurs activités, à des entreprises aux modèles de gouvernance et de production alternatifs, et de plus en plus à des entreprises qui cherchent à maximiser leur impact positif sur la société.
Nous nous efforcerons de soutenir et éclairer FAIR dans ses démarches de promotion de la finance solidaire. Il s’agit, en capitalisant sur les données collectées et l’expertise accumulée au sein de l’association, de franchir un cap et d’en élargir le champ de déploiement au-delà des spécialistes et des militants de la cause.
Puisque la formation est une des clés des changements de comportement, nous contribuerons à la production d’objets pédagogiques innovants et attrayants, en nous appuyant sur une recherche scientifique et rigoureuse, à laquelle nous contribuerons également.
L’enjeu est clair : faire évoluer les pratiques professionnelles des dirigeants et des acteurs de la communauté financière. C’est un beau défi : passionnant, stimulant et très enthousiasmant !
»
Thierry Sibieude, Président du Conseil scientifique de FAIR

Composition du conseil scientifique

Ce conseil est diversifié du fait de la spécialisation de ses membres (sociologue, économiste ou praticien) et pluraliste dans leurs visions de la finance solidaire.

Il est composé de :

  • Thierry Sibieude, président du Conseil scientifique, spécialiste de l’innovation sociale et de la mesure d’impact, professeur à l’ESSEC ;
  • Olivier Garnier, directeur général de la Banque de France, en charge des Études et des Relations internationales ;
  • Corinne Gendron, professeure titulaire de la chaire RSE de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) ;
  • Benoit Granger, membre fondateur de Finansol (ancien nom de FAIR), il travaille notamment sur l’entrepreneuriat, le social business, le microcrédit et la finance solidaire ;
  • Frédéric Lavenir, inspecteur général des Finances, Président de l’ADIE et ancien Président de CNP Assurances ;
  • Élise Leclerc, spécialiste de l’innovation sociale et de la mesure d’impact, Directrice du Laboratoire d’Évaluation et de Mesure de l’Impact social de l’ESSEC ;
  • Nicolas Mottis, professeur à l’Ecole polytechnique, expert de l’ISR, membre du FIR et membre de la commission climat de l’AMF ;
  • Nadine Richez-Battesti, maître de Conférences en Sciences Économiques à Aix-Marseille Université, spécialiste reconnue de l’ESS, mais aussi de la gouvernance des entreprises et du monde associatif ;
  • Benjamin Roger, responsable de l’Observatoire national de l’ESS, expert de l’ESS en France ;
  • Gregory Schneider-Maunoury, professeur associé à Sorbonne Paris-Nord et responsable de l’Investissement Socialement Responsable (ISR) chez Humanis ;
  • Osia Vasconcelos, docteure en sociologie et en Sciences de gestion, spécialiste de l’émergence de la finance solidaire en France et au Brésil, du fonctionnement du milieu associatif et de l’ESS.