mai 03 2022
3 questions à Vincent Kraus, cofondateur de Fermes en Vie

3 questions à… Vincent Kraus, cofondateur de Fermes en Vie

Dans le Sud-Ouest de la France, Fermes en Vie facilite l’accès aux terres pour de jeunes agriculteurs. La foncière, qui a rejoint le collectif FAIR en 2022, vient également de faire labelliser Finansol les actions non cotées de sa foncière LES FEVES.
Vincent Kraus, cofondateur, revient sur la création de Fermes en Vie et les raisons de son adhésion à FAIR.

 

1/ Pourquoi avoir voulu rejoindre le collectif FAIR ?

Vincent Kraus : Le collectif FAIR (ex-Finansol) existe depuis longtemps et a su conserver son indépendance et un côté très social et solidaire qui nous semble totalement conforme à nos valeurs. Il nous semblait donc intéressant de pouvoir le rejoindre car nous sommes convaincus de l’intérêt de discuter et d’échanger avec d’autres acteurs de l’écosystème également adhérents à l’association.
Le collectif joue aussi un rôle majeur dans la promotion et le rayonnement de la finance solidaire et nous avions à cœur de participer à cette promotion avec les autres acteurs.

 

2/ Pouvez-vous nous en dire plus sur la création de votre produit solidaire ? 

Vincent Kraus : Mes 3 associés (Astrid, Marc et Simon) et moi-même (Vincent) avons décidé de nous lancer dans cette aventure avec pour principale ambition d’accélérer la transition agroécologique en France. Nous sommes convaincus que cette transition passe à la fois par un changement de pratiques agricoles, plus vertueuses pour l’environnement, mais également en rendant le métier d’agriculture plus enviable socialement et sociétalement afin de faire naître des vocations et permettre d’éviter que de nombreuses fermes partent à l’agrandissement.
En essayant de comprendre les freins à l’accélération des installations en agroécologie, on a vite compris qu’un des sujets clés concernait l’accès au foncier et en particulier le financement de celui-ci, surtout pour des personnes s’installant hors cadre familial. C’est pourquoi nous avons décidé de créer une foncière achetant des fermes pour permettre à des porteurs de projets ayant des projets agroécologiques de s’installer en leur louant dans un premier temps ces fermes avant de leur donner une option d’achat pour qu’ils puissent l’acquérir s’ils en ont la capacité financière et l’envie.
Et pour financer cela, nous nous sommes dits qu’il était judicieux de proposer un investissement de ce type aux citoyens qui recherchent des placements et des investissements qui ont du sens (socialement, sociétalement et environnementalement) et qui sont tangibles.

 

3/ Quel a été l’intérêt de vous faire labelliser Finansol ? Pourquoi avoir choisi ce label ?

Vincent Kraus : Dans la finance en France, le label Finansol est le seul label ayant une vraie visée sociale et environnementale et c’est donc tout naturellement que nous nous sommes intéressés à celui-ci.
Selon nous, la labellisation nous apporte deux principaux avantages :

  1. Elle donne un gage de sérieux et permet d’accroître la confiance en notre projet pour des tiers qui ne nous connaissent pas (personnes physiques et morales), ce qui est d’autant plus important que notre projet est relativement jeune ;
  2. Elle peut nous permettre d’accroître notre visibilité auprès de citoyens et d’institutionnels qui sont sensibilisés aux enjeux que nous défendons.

 

Laissez un commentaire