Le projet

La finance solidaire permet de financer la transition énergétique. Zoom sur Solévent qui fait participer les citoyens à la production d’énergie renouvelable locale.

 

La réduction des émissions de carbone : une stratégie qui peine à décoller

Dans un contexte de changement climatique, de raréfaction des énergies fossiles, d’accroissement des coûts de l’énergie, il est temps d’agir.

Depuis 2008, le photovoltaïque est en plein essor. Mais sa rapide intégration dans le paysage français s’est accompagnée de nombreuses histoires d’abus et de contraintes. Les coopératives d’énergie citoyennes sont nombreuses à vouloir de nouveau rassembler les citoyens pour leur redonner confiance et œuvrer activement à la transition énergétique.

 

Solévent : un collectif de citoyens à impact économique positif

Créé en 2018, Solévent est un collectif de citoyen.nes qui œuvre dans la transition énergétique sur le département girondin.
Son objectif ? Développer aussi bien des projets de production d’énergie renouvelable photovoltaïque que des projets d’efficacité énergétique.
Pour cela, le collectif implique ses membres dans toutes les phases de construction de ces projets (sensibilisation, prospection, planification, gestion, financement, …) grâce à une gouvernance ouverte et coopérative (1 personne = 1 voix). Chaque action (50€ minimum) donne droit à une voix au sein de la structure (et le fonctionnement coopératif implique qu’une seule voix est attribuée quel que soit le nombre d’actions détenues).

L’une des spécificités de Solévent est d’installer des panneaux photovoltaïques sur les toitures des bâtiments publics, et des écoles en particulier. Un « prétexte » leur permettant de faire de l’éducation populaire auprès des jeunes écoliers, des équipes pédagogiques, des élu.es et des habitants du quartier ou de la ville. Les installations permettent à ces personnes de s’approprier la production électrique et d’essaimer à leur tour, dans une démarche positive et avec l’esprit de « faire quelque chose ».

Enfin, Solévent travaille au plus près des besoins de consommation et dans une limite géographique départementale.

 

Résultats ?

Pour chaque euro investi dans un programme citoyen, les retombées économiques locales sont de 2,5€, soit bien plus qu’un programme privé traditionnel.
L’ancrage local permet, en outre, de mettre en place un cercle vertueux sur le territoire.
 

Et ce n’est pas tout !

Afin de pérenniser la structure, Solévent a opté pour ses premiers projets pour une revente totale de l’électricité produite. Par la suite, des projets d’autoconsommation ou des projets éoliens pourront être envisagés.

 

En quelques mots : “Pourquoi avoir choisi de vous tourner vers une offre publique de titres financiers (OPTF) ?”

L’objectif de Solévent est de recréer du lien social entre les individus en les rassemblant autour de projets communs de territoire. Dans ce cadre, quoi de plus logique que de permettre à ces personnes d’investir dans une structure créée par des citoyen.nes, leur appartenant, et de leur ouvrir les portes de la gouvernance ?
Se tourner vers une offre publique de titres financiers est donc une suite cohérente de notre activité et fait entièrement partie de notre ADN. Les citoyen.nes flèchent ainsi une petite partie de leur épargne dans un projet responsable, écologique, et solidaire. Cet investissement permet de donner du sens à l’épargne citoyenne, en sachant exactement ce que financent ses économies, à savoir uniquement des centrales photovoltaïques pour produire de l’énergie renouvelable.

Pierre Fauvet, Cofondateur de Solévent


 
Pour en savoir plus :

 

Détails

Thématique:Activités environnementales
Localisation:Bordeaux (33)
Année:2018
Lien :Visitez